P-WAC, association partenaire qui oeuvre pour la protection des grands singes au Congo, nous raconte une cérémonie traditionnelle…
« Il y a quelques semaines, nous vous parlions des difficultés de terrain liées à la situation politique du Congo. Administration ralentie, commissions reportées, notre équipe a dû prendre son mal en patience. En attendant que la situation s’améliore, les villageois partenaires du projet, très investis dans nos missions, ont décidé d’organiser la cérémonie traditionnelle de remise de terres. Souvenez-vous: en 2016 P-WAC a acquis une parcelle de forêt (notamment grâce à la Fondation 30 millions d’amis) pour établir notre centre de réhabilitation pour chimpanzés. Bien sûr, il a fallu légaliser tout cela auprès de l’administration congolaise. Mais au-delà de toute la paperasse obligatoire et de la légalisation juridique, ce sont les traditions qui comptent aux yeux des villageois. La passation de la terre entre les ayant-droits et P-WAC a donc eu lieu en fin d’année. »